Prise de parole – apprendre son texte par cœur : oui ou non ?

Apprendre or not apprendre son texte par cœur ? Il est vrai que je conseille généralement de ne pas apprendre son texte par cœur pour réussir ses prises de parole en public. Cependant, pour certains, apprendre son texte par cœur est rassurant, voire vital pour la réussite de leur communication orale (conférence, présentation de projet…). Je leur conseille, dans un premier temps, de ne surtout pas se priver de ce boost de confiance en soi et d’apprendre leur texte par cœur. Puis, s’ils.elles travaillent avec moi, je leur donne les clés pour petit à petit parvenir à parler en public sans cette “bouée de sauvetage”.

Y a-t-il des inconvénients à apprendre son texte par cœur avant une prise de parole et, le cas échéant, quelles solutions pour les éviter ?

Découvrez ma réponse dans cette courte vidéo. Si vous préférez lire ou avoir un peu plus de détails, lisez l’article ci-dessous ….

Télécharger ce guide de vingt-deux pages, conçu comme une base de travail pour toutes celles et ceux qui souhaitent être à l’aise en public ou face à la caméra.

Comment préparer et réussir ses prises de parole en public

Y a-t-il des inconvénients à apprendre son texte par cœur avant une prise de parole

Oui, l’on peut réussir ses prises de parole tout en apprenant son texte de présentation par cœur. Cependant, apprendre son texte par cœur présente deux inconvénients majeurs : parler trop vite, d’une part et réciter (mécaniquement) votre texte, d’autre part.

Quels inconvénients à apprendre son texte par cœur ?

1- Parler trop vite et ne pas être compris par son auditoire

Apprendre son texte par cœur avant une présentation, c’est le risque de le débiter. C’est à dire de parler à toute allure, sans faire de pause, sans jamais laisser de temps de respiration à votre auditoire.  D’autant plus avec le trac, bien souvent facteur d’accélération du débit. Plus on à peur, plus on a envie d’en finir vite avec cette situation inconfortable.

Vite vite que finisse mon calvaire !

Alors on court, on débite son texte comme jamais et on “soûle” son auditoire. Passez-moi l’expression mais c’est complètement ça ! Vous ne le laissez pas respirer. Vous l’enivrez avec un flot de paroles ininterrompu. Vous ne lui laissez aucun temps de pause nécessaire à la bonne compréhension de votre discours. Très vite, votre auditoire n’entend plus un discours mais, dans le meilleur des cas, des mots et dans le pire, une succession de sons inintelligibles. Pour réussir vos prises de parole, vous devez rester le maître du temps, c’est l’un des 7 fondamentaux pour réussir vos prises de parole.

Ce n’est pas à votre auditoire de faire un effort pour comprendre vos propos. Cette à l’orateur(trice) et à lui(elle) seul(e), de bien se faire comprendre et de capter l’attention de son public.

Comment faire pour apprendre par cœur son texte de présentation en public et ne pas parler trop vite ?

Tout simplement en travaillant bien avant le jour J. Apprenez votre texte en avance et répétez. Mettez-vous en situation, dites votre texte appris à voix haute. Marquez des temps de respiration. Faites-le à chacun de vos signes de ponctuation. Faites également des pauses après chaque idées force, pour marquer son importance et laisser à votre auditoire de temps de ben l’intégrer. Vous pouvez enfin, marquer des temps de silence pour appuyer sur certains mots ou expressions.

Ecoutez-vous pour rectifier au fil du temps et focalisez votre attention sur votre débit. N’hésitez pas, le cas échéant, à vous enregistrer ou à faire appel à un proche « auditeur » témoin.

2 – Réciter son texte et ennuyer son auditoire

Réciter son texte c’est le dire de façon totalement monotone. Rien de tel pour ennuyer son auditoire. En bref, votre discours devient vide de toute émotion, dit mécaniquement sans âme ! Or, « l’âme » c’est la flamme, c’est ce qui va faire la différence, c’est ce qui va tenir éveillée l’attention de votre auditoire. C’est cet essentiel indispensable à toute prise de parole pour impacter.

Raison de plus pour vous, orateurs (trice) dont l’art de la scène n’est pas le métier, de répéter et répéter inlassablement jusqu’à le texte de votre présentation ne semble plus appris par cœur mais dit tout à fait naturellement, avec des temps de pause et, surtout, incarné, vivant.

Comment faire pour apprendre par cœur son texte de présentation en public et ne pas le réciter ?

Encore une fois en répétant votre discours. Apprenez votre texte, puis mettez-vous en situation. Dites-le à voix haute et redite-le, en imaginant un auditoire face à vous. Reproduisez cet exercice autant de fois que possible. Peu à peu vous allez vous approprier ce texte, le faire « oralement » vôtre. Interprétez-le, ou plutôt « incarnez-le ». Mettez-y de l’émotion. Vous verrez que peu à peu, vous le direz de façon très naturelle comme si vous l’inventiez en le disant.

Que croyez-vous que font les comédien(ne)s pour interpréter et ne pas réciter ?

Elles.ils commencent par apprendre leur texte par cœur. Puis, au fil des répétitions Elles.ils s’approprient ce texte qui peu à peu semble sortir naturellement de la bouche du personnage qu’ils interprètent. Comme si ce texte n’avait jamais été appris par cœur.

Vous devez prendre la parole en public et souhaitez vous faire accompagner pour

  • vous préparer, être à l’aise le jour J et impacter votre auditoire
  • vaincre cette peur (panique) qui inhibe vos capacités
  • ou améliorer votre expression orale (voix et posture)

Découvrez nos coaching “prise de parole” en présentiel et à distance.

comment apprendre son texte par coeur sans réciter - prise de parole en public

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.