Comment améliorer votre diction pour une prise de parole efficace, en public et face caméra.

La maîtrise de la diction est l’un des fondamentaux de l’art oratoire. En effet, articulation et prononciation permettent un discours fluide et en facilitent la bonne compréhension. Une bonne élocution influence grandement l’écoute de l’auditoire qui se lasse facilement lorsqu’il doit faire des efforts pour vous comprendre. L’impact de votre prise de parole en public ou face caméra dépend directement de votre diction.

Comment entraîner sa diction pour convaincre à l’oral et réussir vos prises de parole en public ou face caméra ?

  • Vous avez des difficultés à prononcer les mots correctement,
  • Vous parlez en serrant les mâchoires,
  • Vous butez sur les mots,
  • On vous fait souvent répéter lorsque vous parlez en public,
  • Vous avez le sentiment de ne pas être compris,
  • Vous souhaitez vous perfectionner,

Rassurez-vous, acquérir une bonne diction cela s’apprend et s’entraîne, tout comme la gymnastique ou le piano.

# 1 – Inscrire cet entraînement dans un rituel

Pour être efficace durablement, votre entraînement doit être régulier et constant. Comme le font les comédiens ou les chanteurs, afin que leur diction devienne réflexe. Tout comme eux, votre voix est l’un de vos outils. A vous d’en maîtriser l’usage et l’entretien.

Entraînez votre diction quotidiennement

Prenez ce moment comme un temps pour vous, un rendez-vous avec vous-même. Je vous invite même à l’inscrire à votre agenda, afin que ce rituel bénéfique soit ancré dans votre organisation.

C’est d’ailleurs bien “pour vous” que vous travaillez votre diction. Je veux dire, pas seulement pour votre vie professionnelle, estudiantine ou scolaire mais aussi pour être « à l’aise » dans votre vie personnelle. Car, savoir bien s’exprimer, c’est savoir mettre en lumière vos capacités, vos talents et votre vision du monde. C’est pouvoir être soi parmi les autres et savoir le dire.

Pour entraîner quotidiennement votre diction, je vous invite à découvrir cette vidéo et lire les points #2 et #3 qui la complètent.

#2 – Les gammes du comédien pour une bonne diction

A – L’exercice du stylo.

La petite histoire ou les cailloux de Démosthène

Connaissez-vous Démosthène, l’un des plus grands orateurs de la Grèce antique (384-322 avant J.-C.) ? Enfant, il était timide, bègue, souffrait d’un défaut de prononciation et subissait maintes railleries. A l’âge de 15 ans, assistant à une plaidoirie, il est témoin d’un retournement d’opinion qui transforme l’orateur en héros acclamé. Il saisit alors la puissance de l’art de la parole et se lance dans un travail acharné, avec pour objectif de le maîtriser. C’est ainsi qu’il devient, contre toute attente, l’un des hommes politiques et orateurs les plus influents de son époque.

La petite histoire, ou grande légende, raconte qu’il entraînait son articulation en parlant avec des cailloux dans la bouche. Bien-sûr, je ne vous propose pas l’exercice des cailloux mais celui du stylo. (cf vidéo)

Comme Démosthène, entraînez-vous avec détermination et… un stylo !

Rien de tel, pour délier votre langue et exercer les muscles du visage mis en jeu dans la parole.

Placez un stylo en travers de votre bouche, tenu mâchoire légèrement serrée, bien calé près de la commissure des lèvres. Lisez un texte (n’importe lequel), en exagérant votre articulation de façon à être le.la plus distinct.e possible. Le texte doit être lu, sans aucune interprétation, ton neutre. Lisez ainsi, un ou deux paragraphes. Ôtez le stylo, accueillez vos ressentis, notamment vos sensations autour de la bouche qui vous signalent que vous avez bien travaillé.

Vous verrez votre élocution ainsi s’améliorer jour après jour dans votre quotidien, sans même que vous y pensiez… A vos marques, prêt, stylo !

B – Les virelangues (à entendre aussi dans la vidéo)

Un virelangue (ou casse-langue ou fourchelangue) est une locution (ou une phrase ou un petit groupe de phrases) à caractère ludique, caractérisée par sa difficulté de prononciation ou de compréhension orale, voire les deux à la fois. On parle aussi de trompe-oreilles lorsqu’une phrase est difficile à comprendre et donne l’impression d’être en langue étrangère. (www.lalanguefrancaise.com)

De même que pour l’exercice du stylo,

  • lisez les virelangues à voix haute,
  • en exagérant la prononciation de chaque syllabe (PRO-NON-CI-A-TI-ON),
  • d’une voix neutre (sans interprétation),
  • en commençant avec un débit très lent.

Peu à peu, vous pouvez accélérer. Cependant dès que vous butez, reprenez le virelangue avec un débit inférieur (n’arrêtez jamais votre training sur un écueil).

Voici pour vous 7 virelangues et allitérations

– Papa peint dans les bois – Papa bois dans les pins

– Un ange qui songeait à changer son visage pour donner le change, se vit si changé, que loin de louanger ce changement, il jugea que tous les autres anges jugeraient que jamais ange ainsi changé ne rechangerait jamais, et jamais plus ange ne songea à se changer. (Attention aux liaisons ! Un ange qui songeait Tà changer son visage pour donner le change, se vit si changé, que loin de louanger ce changement, il jugea que tous les Zautres Zanges jugeraient que jamais Zange ainsi changé ne rechangerait jamais, et jamais plus Zange ne songea à se changer.)

– Trois tortues trottaient sur trois étroits toits (faire les liaisons Trois Zétroits toits)

– Natacha n’attacha pas son chat Pacha qui s’échappa, cela fâcha Sacha qui chassa Natacha – Je veux et j’exige d’exquises excuses (attention ici aux liaisons et aux X : je veux zé j’eg-zige d’ek-skiz zek-skuz)

– dis-moi GROS GRAS GRAND GRAIN d’orge quand te déGroGraGranGraindorgeras-tu ? Je me déGroGraGranGraindorgerai quand tous les GROS GRAS GRAND GRAINS d’orge se seront déGroGraGranGraindorger

– Kiki était cocotte, et Koko concasseur de cacao. Kiki la cocotte aimait beaucoup coco le concasseur de cacao. Mais un jour, un marquis caracolant, caduc et cacochyme conquis par les coquins quinquets de Kiki la cocotte, offrit à Kiki la cocotte un coquet caraco kaki à col de caracul. Quand Koko le concasseur de cacao apprit que Kiki la cocotte avait reçu du marquis caracolant, caduc et cacochyme un coquet caraco kaki à col de caracul, il conclut : je clos mon caquet, je suis cocu ! (du grand Bernard Haller)

# 3 la lecture à voix haute

C’est un exercice que j’affectionne particulièrement, tant il est efficace. Outre l’articulation, il vous permet de travailler la maîtrise de votre débit et des silences (cf les 7 fondamentaux de la prise de parole en public)

Prenez le texte de votre choix.

Lisez-le, une première fois d’un ton neutre (sans aucune interprétation). Veillez

  • à bien articuler en exagérant chaque syllabe, comme lors des exercices précédents
  • à respecter la ponctuation

Puis reprenez cette lecture, normalement, vous laissant aller à interpréter (mettre le ton).

De temps à autres faites cet exercice en famille ou avec vos proches. C’est un super moment de partage et en plus utile pour tous, petits et grands ! Vous serez ainsi tour à tour spectateur.trice et acteur.trice. Accueillez la critique constructive de vos proches qui vous aideront à vous améliorer encore et encore.

Suivez le fil de notre actualité !

Abonnez-vous dès maintenant aux infos d’Orateurs Académie et recevez : nos news, mais aussi des conseils, des vidéos de pratique pour mieux vous exprimer à l’oral.

En bonus, recevez notre guide pour apprendre à préparer et réussir vos prises de paroles en public

Les questions à vous poser, les choix de contenus, des conseils concrets…

Un document de vingt-deux pages conçu comme une base de travail pour toutes celles et ceux qui souhaitent être à l’aise en public ou face à la caméra.

Comment préparer et réussir ses prises de parole en public

N’hésitez pas à me laisser en commentaire vos anecdotes, virelangue, questions et autres humeurs à propos de diction….

Affiche de comment améliorer votre diction pour une prise de parole efficcace

One thought on “Comment améliorer votre diction pour une prise de parole efficace, en public et face caméra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.