Comment capter l’attention de votre auditoire – Prise de parole

Comment capter l’attention de votre auditoire lorsque vous prenez la parole en public ? Autrement dit : comment prendre le pouvoir ? Savez-vous que les premières minutes sont primordiales pour y parvenir ? En effet, c’est durant ce bref laps de temps que vous allez … ou pas… établir une connexion avec votre public et lui donner envie de vous écouter. Dans ce nouvel article, je vous partage six astuces (trois conseils de postures et trois idées d’introduction) pour parvenir à capter l’attention de votre auditoire dès les premiers instants de vos prises de parole en public (présentation, entretien, conférence ou formation…).

  1.  – Trois conseils pour adopter une posture d’attaque et gagner l’écoute de votre auditoire !
  2.  – Trois idées d’intro pour capitaliser votre posture d’attaque et capter l’attention de votre auditoire !

L’effet crevaison…Pfuit.. vous connaissez ?

Si vous lisez cet article, il est probable que vous en ayez déjà fait les frais.

En effet, rien de plus désagréable pour un orateur que de sentir, l’attention du public s’évaporer, les regards s’en aller ailleurs, les bâillements apparaître en même temps que les mouvements d’inconfort … Quand une prise de parole commence comme ça, ça fait Pfuitt…

C’est ce que j’appelle l’effet crevaison : l’orateur qui se dégonfle peu à peu, bien qu’il ait démarré avec un mental en béton… Et le grand méchant cercle infernal  se met en place. Car, plus l’orateur se dégonfle, plus l’auditoire ronfle ! Désolée pour cette rime cruelle mais elle est terriblement bien adaptée.

Qu’est-ce qui cloche ? Pourquoi ne captivez-vous pas d’emblée l’assemblée ?

Vous et moi, savons bien que ce n’est pas faute de travailler et retravailler votre contenu, ni de vous préparer comme il se doit avant chaque intervention, faisant consciencieusement vos exercices de diction, répétant votre présentation à voix haute, etc…. (recevez gratuitement notre guide pour apprendre à préparer vos prises de parole)

Alors, quoi ? Qu’est-ce qui ne va pas avec votre façon de parler en public ?

Capter l’attention d’un auditoire est-il réservé à une élite ?

Ce talent est-il inné ? Y-a-t’il, d’un côté, les chanceux qui naissent avec et, de l’autre, ceux qui feraient mieux de se taire ?

STOP !!! Arrêtez de gamberger et laissez tomber ces questions qui n’ont pas lieu d’être. Revenez plutôt du côté lumineux de la Force. Avoir de l’impact à l’oral est à la portée de tous ! Oui, capter l’attention de son auditoire, ça s’apprend, ça se travaille et VOUS pouvez le faire !

Alors passez à l’action !

Comment capter l’attention de votre auditoire ?

A priori, on pourrait croire que c’est au public qu’il revient la décision de vous écouter ou non. Mais en vrai, ce pouvoir est à celui qui le prend. A vous de jouer !

L’écoute de l’auditoire, vous l’aurez compris, ça se gagne.

Prendre le pouvoir, gagner l’écoute de votre auditoire repose autant sur le « dire » (contenu) que sur l’ « art de le dire » (élocution et posture).

Ça se joue dans les toutes premières minutes de votre intervention ; je dirais même plus : avant même que vous ouvriez la bouche. Commençons donc par aborder la question de votre posture

comment prendre le pouvoir posture

Quelle posture adopter pour que l’on vous écoute, d’entrée de jeu ?

Commencez par faire un état des lieux en répondant précisément à ces questions :

  • Comment entamez-vous vos prises de parole ? Vous impliquez-vous, physiquement (votre regard, votre corps…)? Diriez-vous que vous adoptez une posture d’attaque ou de retrait ?
  • Quand vient votre tour de parler, qui/que regardez-vous ? Entrez-vous en connexion franche avec votre auditoire, à l’instant même où on vous donne la parole, où vous entrez en scène pour aller à votre pupitre, où vous entrez dans la salle d’entretien… ?
  • Comment vous placez-vous, dans l’espace ? Marquez-vous une distance entre votre auditoire et vous ou bien allez-vous vers lui ?

Une fois faite cette analyse, lisez ces trois conseils pour adopter une posture d’attaque.

Trois conseils pour adopter une posture d’attaque et gagner l’écoute de votre auditoire !

1 – Arrêtez de regarder vos pompes !

Ah, cette fâcheuse habitude que nous avons de d’aller puiser notre inspiration dans le sol ! Vous savez, ce fameux regard par terre, cette plongée dans les profondeurs avant une prise de parole. Et pourtant, ce n’est pas le sol qu’il faut convaincre !

Alors revoyez vos priorités, levez les yeux, balayez l’assistance d’un regard franc et généreux !

Faites-le dès que vous entrez en salle, dès que l’on vous donne la parole, dès que vous vous levez pour la prendre…

Entrez en contact direct avec l’assistance

  • C’est une marque d’attention dont votre auditoire vous saura gré.
  • Ainsi, vous vous affirmez face à lui, vous l’impactez positivement et éveillez son envie de vous écouter.

2 – Prenez l’espace !

La peur vous fait reculer, à tort. Dans le cas présent, reculer ne vous permettra pas de « mieux sauter ». Au contraire, reculer c’est courir le risque de vous faire manger tout cru par votre auditoire.

Ne restez pas en fond de court. Allez au filet ! Vous devez être présent aux yeux de votre public si vous voulez qu’il vous écoute.

🔶 Assumez votre posture d’orateur.

🔶 Bien sûr vous avez le trac, mais la plupart des orateurs a le trac. Servez-vous de cette belle énergie pour aller de l’avant.

🔶 Respirez (respiration ventrale) et allez vers votre public.

🔶 Sortez de votre zone de confort, prenez l’espace ! Impliquez-vous physiquement ! Si vous animez une conférence, ne restez pas en fond de scène, plantez-vous à l’avant ; en réunion, levez-vous pour prendre la parole ; en entretien, allez serrer la main de vos interlocuteurs avant de vous asseoir.

3 – Ne faites pas la tronche, souriez !

Oui, je le sais bien, ces premières minutes sont franchement stressantes. Le doute vous assaille, votre cœur bat la chamade, vos mains tremblent et vous avez soudain le sentiment de ne plus savoir quoi dire. OK. Vous avez le trac. C’est tout à fait normal, voire salutaire… Alors, respirez et, surtout, relâchez les tensions de votre visage : SOURIEZ.

🔶 Sourire à l’attention de votre public, c’est l’accueillir, lui souhaiter la bienvenue, lui témoigner votre sympathie. Bref, autant signaux positifs qui lui donnent envie de rester avec vous.

Pour parvenir adopter cette posture d’attaque, ouverte et positive, je vous propose  un exercice de visualisation à consommer sans modération avant chacune de vos prises de parole en public !

Installez-vous au calme, respirez profondément et visualisez-vous en situation – en entretien, conférence, réunion,… – visualiseez particulièrement votre « entrée en scène », souriant, allant de l’avant et les yeux plongés dans ceux de votre auditoire ; imaginez-vous gagnant et savourez cette agréable sensation d’avoir toute l’attention de votre auditoire… Vous avez ce pouvoir…

Et maintenant que vous l’avez saisi, comment capitalisez ce pouvoir ?

comment prendre le pouvoir contenu

Quoi dire pour capter l’attention de votre auditoire dès les premières minutes ?

Les mots comptent aussi pour capter l’attention de votre auditoire.

Soyez créatif. Rien de pire que de commencer par décliner vaguement identité et pedigree. C’est du vu, revu et corrigé… soporifique à souhait. Pensez votre intro comme une mise en appétit, en quelque sorte. Rien de tel, en effet, qu’un apéro réussi donner envie à vos hôtes de rester à dîner.

Voici quelques astuces, en termes de contenu, pour réussir vos apéros !

Trois idées d’intro pour capitaliser votre posture d’attaque et capter l’attention de votre auditoire !

1 – Brisez la glace

« je vous signale tout de suite, Mesdames et Messieurs que je vais parler pour ne rien dire » – Raymond Devos

🔶 L’humour est un excellent moyen d’accroche. Un trait d’esprit adapté en début de présentation, ça détend l’atmosphère, crédite votre capital sympathie et, du coup, vous met en confiance. Rien que des avantages !

Attention cependant à ne pas le faire de façon « lourdingue ». Renseignez-vous en amont sur votre public, vous éviterez ainsi quelques boulettes difficilement rattrapables. Évitez aussi les copiés-collés, les idées glanées ici ou là : l’humour c’est du sur mesure.

🔶 N’hésitez surtout pas à faire de l’autodérision : vous montrer vulnérable avec humour ; cela vous rendra plus humain et créera un lien de proximité avec votre auditoire.

2/ Interpellez

Si vous appréhendez l’humour vous pouvez tenter une autre technique, tout aussi efficace. Commencez votre intervention par une question.

« Que pensez-vous de…» « Vous arrive-t-il de… » « Combien de fois avez-vous… »

🔶L’idée, ici, n’est pas d’obtenir une réponse mais d’attirer l’attention de l’assemblée sur votre sujet, de la concerner, de l’intriguer…

Si vous le sentez, vous pouvez mettre en scène cette question, avec le soutien d’un visuel surprenant par exemple, ou une démonstration déconcertante ou, encore, en la ponctuant par un silence « Je vous laisse méditer sur cette question, un instant… ».

3/ Contez

Puisez dans votre vraie vie, pro ou perso, mais pourquoi pas aussi une fable, un conte… Ça marche à condition bien sûr que cette histoire, ou anecdote, soit en lien direct avec votre intervention.

Ici on joue sur l’émotionnel.

🔶 Soyez authentique authentique : là encore, pas de copié collé.

🔶 Adapter votre histoire à votre public et à l’objet de votre discours.

🔶 Répétez afin d’incarner votre prestation, la faire vivre, et toucher votre auditoire.

Voici une belle illustration d’intro avec questions, histoire et authenticité, puisée lors de l’édition 2012 de TEDxParis, à l’Olympia : Lydie Laurent – Plaidoyer pour une école inclusive 

Conclusion : A vous de passer à l’action, maintenant !

1 – Prenez le pouvoir en adoptant une posture d’attaque
2 – Capitalisez ce pouvoir en captivant votre auditoire

Bien sûr, toutes ces conseils ne serviront à rien sans bonne élocution… Découvrez ici comment améliorer votre diction .

En bonus, recevez notre guide pour apprendre à préparer et réussir vos prises de paroles en public

Comment préparer et réussir ses prises de parole en public

[/su_box]

Au plaisir de lire vos commentaires et d’échanger  !

capter l'attention-posture élocution et contenu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.