Le silence dans la prise de parole en public

Le silence dans la prise de parole en public… Découvrez son pouvoir.  Dans cette vidéo, je vous partage 3 conseils et 2 astuces pour vous donner envie de vous taire lorsque vous vous parlez face à un public, que ce soit en présentiel, en vidéo ou en audio. Lorsque l’on se retrouve en situation de prendre la parole en public, on a souvent le sentiment qu’il faut « occuper l’espace », que se taire c’est disparaitre. Or, se taire c’est bien souvent – au contraire – exister, mettre en valeur ce que l’on est en train de développer. Découvrez dans cette vidéo, le pouvoir du silence dans la prise de parole en public

Sommaire

  1. # 1er conseils = Ne pas confondre silence et néant
  2. # 2nd conseil = le silence c’est bon pour la digestion
  3. # 3ème conseil = le silence c’est aussi un temps pour vous
  4. # Deux astuces pour savoir se taire au bon moment

 

Pour celles et ceux qui préfèrent lire, voici ci-dessous le contenu de cette vidéo.

Et, pour en savoir plus, découvrez les 7 fondamentaux de la prise de parole

# 1er conseils = Ne pas confondre silence et néant

Si vous avez peur du silence lorsque vous vous exprimez face à un public, c’est que, pour vous, le silence est un vide. Or, le silence est un plein. C’est là que vos mots et vos émotions prennent toute leur dimension. Observez les comiques : c’est lors de pauses bien choisies et bien dosées qu’ils permettent à nos rires de s’épanouir.

Comment faire ? Donner du sens à vos silences en vous connectant par le regard avec votre audience.

# 2nd conseil = le silence c’est bon pour la digestion

Retenez bien cela :  votre audience a besoin de temps pour « ingérer » ce que vous êtes en train de dire. Laissez-lui ce temps de respiration a défaut, elle aura la nausée.

D’autre part, comme en musique, le silence vous permet de rythmer et nuancer votre prise de parole ce qui rend l’écoute beaucoup plus agréable et donc attentive.

# 3ème conseil = le silence c’est aussi un temps pour vous

Oui, il ne faut pas vous oublier dans tout ça, car si vous vous perdez, votre auditoire ne vous suivra pas.

Faire des pauses oratoires, c’est – littéralement – vous laisser le temps de respirer, de vous recentrer sur ce que vous êtes en train de dire.

Deux astuces pour terminer

  1. placé avant un mot, le silence est une alerte “attention, je vais dire quelque chose de très importants : ouvrez grand vos oreilles !”;
  2. placé après, vous invitez votre public à réfléchir ou alors, à savourer l’effet que vous venez de produire.

Vous l’aurez compris, maîtriser le silence et savoir en jouer favorise l’écoute de votre audience et donne de la dimension à votre communication orale.

le silence prise de parole -vignette youtube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.