Peur de parler en public – Comment gérer son trac ?

Parler en public n’est pas un exercice facile. Peur de l’échec, peur du jugement, manque de préparation… Et voilà la peur de parler en public, autrement dit “le trac”, qui pointe le bout de son nez.

Peur de parler en public – faut-il “vaincre” son trac ?

Cœur qui bat la chamade, sensation de ne pas parvenir à respirer, sueur, gorge nouée, mains moites, mal au ventre, tremblements avant un oral un entretien ou une prise de parole en public… vous avez le trac ! La « peur  de parler en public», envahit bon nombre d’entre nous lorsqu’il s’agit de s’exprimer face à des inconnus, notamment en situation scolaire ou professionnelle.

Le trac c’est normal !

Pas de panique ! Il est tout à fait normal d’avoir peur de parler en public ! Quel comédien n’a pas le trac avant d’entrer en scène ?

Pour vous sentir un peu moins seul.e, je vous recommande la lecture de Leur trac au théâtre d’Eliane Arav.  Une centaine de comédiens se confient sur le sujet, livrant une foule d’anecdotes, de rituels personnels, d’erreurs à ne pas commettre et de conseils pour dépasser le trac.

Et non seulement c’est « normal » mais, souvent, ça booste !

Il m’est arrivé une seule fois de monter sur scène sans ce fameux trac. Ce fut la pire des représentations de ma vie. En fait, je me fichais éperdument de ce qui pouvait arriver. Nous avions eu tellement de problèmes en production, tant sur le plan humain que matériel, que je n’avais qu’une envie… vivement la fin des représentations. Alors, j’ai fait mon job… sans ce « petit plus » qui illumine toute représentation. Ce jour-là, mes amies m’ont dit « Sylvie, tu n’existes pas »

Et c’est ce qui risque d’arriver si, comme moi ce jour-là, vous faites simplement « votre job », sans flamme. Pour prendre la parole en public et convaincre votre auditoire, il faut vous impliquer… mouiller votre chemise ! L’énergie du trac est la flamme qui va vous porter.

Le trac, on apprend à le gérer

Ne comptez pas sur moi pour vous vendre une quelconque recette miracle censée faire disparaître votre peur de parler en public.

Et revanche, je vous apprends à gérer le trac. Car si le trac est une énergie bénéfique, il ne faut pas, à l’inverse, que la flamme vous consume.

Lors d’un speed meeting business, à son tour de parole, j’ai vu un jeune entrepreneur se lever très péniblement. Notre corps parle et le sien nous criait qu’il était soudain écrasé par une charge énorme. Avec le regard d’un animal traqué, ce jeune homme a bredouillé quelques mots inaudibles puis s’est écroulé totalement défait par l’épreuve, terrassé par sa peur de parler en public.

Il faut le dire, jusqu’à aujourd’hui, l’oral n’est pas valorisé dans notre société. L’éloquence, est fort peu présente dans l’enseignement. Alors, quand on entre dans la vie professionnelle ou quand on se lance dans entrepreneuriat, on n’est pas préparé à prendre la parole en public. Fort heureusement, c’est en train de changer. Les concours d’éloquence fleurissent et il y aura un grand oral au BAC en 2021. C’est une bonne chose car

on ne naît pas orateur… on le devient ! être à l’aise à l’oral, en confiance, capter et convaincre son auditoire cela s’apprend.

Comment apprendre à gérer son trac ?

Je vous partage ici quelques conseils et exercices.

1 / Apprenez à vous relaxer pour évacuer toutes les tensions

Voici trois exercices de sophrologie pour apprendre à gérer votre trac. Entraînez-vous. La sophrologie est une technique et – comme toute technique -elle requiert une pratique régulière pour être efficace.

téléchargez vos exercices de sophrologie - gestion du trac.

Ces exercices vous sont proposés par Violetta Wowczak, sophrologue certifiée et metteure en scène, mon associée “à la scène ” de longue date.

Ensemble nous avons notamment créé Orateurs Académie pour vous aider à réussir vos prises de paroles en public, vos vidéos, grâce aux outils du théâtre et de la sophrologie.

Outre ces exercices, la pratique de la sophrologie est très efficace pour apprendre à gérer son trac et, grâce à la visualisation, anticiper positivement l’événement.

2 / Préparez-vous

Quelle que soit votre prestation à venir (oral, présentation, conférence, vidéo, entretien) la préparation est le socle de votre confiance en vous. Ainsi, vous allez limiter les imprévus et vous inscrire dans un rituel rassurant. Rien de tel, pour « raisonner » le trac, que de se sentir prêt.

Je ne parle pas seulement de vos slides mais du contenu de votre présentation autant que de sa forme, sans oublier votre de votre matériel.

Qui sera en face de vous ?  C’est une bonne question à vous poser en amont, ainsi vous adapterez votre propos à votre public. Si vous travaillez avec des fiches pense-bête, pensez à vérifiez qu’elles soient toutes là et à les mettre dans le bon ordre. Vous pouvez les identifier par code couleur (les chiffre, le noms, les infos techniques de produits…). J’ai vu tant d’orateurs perdre des minutes précieuses à rechercher la fiche avec les chiffres qu’on leur demandait… De la même manière, vérifiez en amont, le bon fonctionnement des produits que vous présentez, le cas échéant. Si vous le pouvez, visitez les lieux. Autant connaitre la disposition de la salle (scène ou pas, disposition classique ou circulaire, micro ou pas etc…), le plus tôt possible.

Et surtout, n’attendez pas la dernière minute pour vous préparer !

Connaitre tous ces éléments en amont, limite l’imprévu et vous inscrit dans un rituel rassurant. Rien de tel, pour « raisonner » le trac, que de se sentir prêt.

Mon stress - module 1 de la formation à la carte - orateurs académie

Découvrez le module Mon stress de notre programme “se sentir à l’aise et bien communiquer en public” , à distance et en live avec Violetta Wowczak, sophrologue certifiée et metteure en scène !

3/ Entrainez-vous

On laisse trop souvent de côté cet “entrainement”. C’est une erreur, notamment quant au trac. Plus vous vous mettrez en situation, plus vous prendrez de l’assurance. Plus vous aurez confiance en vous, mieux vous gérerez la pression et le trac.

Je le répète : avec l’expérience vous n’allez pas « chasser le trac » mais apprendre à exploiter cette énergie.

Entraînez-vous en situation, à voix haute, voire devant des amis ou des collègues ! Demandez-leur de vous poser des questions. Vous profiterez aussi de leur feed-back pour améliorer votre discours, votre voix, votre posture (attention tout de même, votre propos s’adresse à une cible bien précise, pas à vos amis. Leurs éventuelles remarques sont donc à prendre en considération au regard du public pour lequel vous avez effectivement conçu votre présentation).

Et vous, quels sont vos trucs pour gérer votre trac ? Comment vous préparez-vous à vos prises de parole ?

Au plaisir de vous lire….

One thought on “Peur de parler en public – Comment gérer son trac ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.